Dès septembre 2018, les Lectures Buissonnières reprendront et l'on a prévu pour l'an prochain une rencontre avec un auteur de roman pour alimenter le débat.

Bonnes vacances et bonnes lectures  estivales à tous !

La dernière séance des lectures de cette année a été le lieu de vives discussions au terme desquelles les lecteurs n'ont pu se décider à choisir un seul titre, nous sommes tombés d'accord pour choisir deux lauréats de nos rencontres, à égalité :

 

L'Aube sera grandiose et Le jour d'avant.

2017-2018 : une année riche en lectures...

 

Retour sur nos lectures de cette année :

Nous avons lu successivement cinq ouvrages que nous présenterons ici dans l'ordre chronologique des réunions .

¤  L'Enfant qui mesurait le monde, de Metin Arditi.

 

 

¤   L'aube sera grandiose, d'Anne-Laure Bondoux

Résultat de recherche d'images pour "l'aube sera grandiose"

 

¤ Le jour d'avant, de Sorj Chalandon.

Résultat de recherche d'images pour "le jour d'après sorj chalandon"

 

¤ L'homme qui s'envola, d'Antoine Bello.

 

Résultat de recherche d'images pour "l'homme qui s'envola"

 

¤  Bitna, Sous le ciel de Séoul, de Jean-Marie le Clézio.

 

Résultat de recherche d'images pour "sous le ciel de Séoul"

Pour 2016-2017, c'est Petit Pays, de Gaël Faye qui a remporté la majorité des suffrages du groupe, nous rapprochant ainsi des lecteurs du Prix Goncourt des Lycéens qui l'avaient aussi sélectionné.

Notre année 2016-2017  a été ponctuée par les lectures ci-dessous :

 

¤ Envoyée spéciale, de Jean Echenoz.

 

Résultat de recherche d'images pour "envoyée spéciale echenoz"

 

¤ Petit pays, de Gaël Faye :

 

 

Résultat de recherche d'images pour "petit pays gael faye"

 

¤ L'orangeraie, de Larry Tremblay :

Résultat de recherche d'images pour "l'orangeraie larry tremblay"

¤ L'histoire du lion personne, de Stéphane Audeguy :Résultat de recherche d'images pour "l'histoire du lion personne"

Réunion du mercredi 11 janvier 2017

La prochaine réunion des Lectures Buissonnières  nous réunira le mercredi 11 janvier à 13 heures au CDI autour de l'ouvrage de Gaël Faye : Petit Pays, prix Goncourt des lycéens.

Venez chercher le livre au CDI il y est arrivé !

0 commentaires

Rentrée 2016

Nos rencontres ont repris un peu plus tard cette année avec une première réunion le mercredi 9 novembre au CDI, nous avions lu pour l'occasion l'ouvrage Envoyée spéciale, de Jean Echenoz.

L'un de nos lecteurs élève de seconde 1 nous a depuis fait parvenir sa critique de l'ouvrage que l'on trouvera ci après.

0 commentaires

Envoyée spéciale, vu par Thomas E, 2 de 1

Le principal attrait de ce livre est sa narration innovante ; l'auteur fait valser les pronoms ambigus 'nous' et 'on' dans une narration personnelle mais étrangère à l'histoire*, cette singularité donne un rendu (encore) plus ambivalent  aux expressions fréquentes d'opinion personnelle du/des narrateur(s).

 

L'expression régulière de ces opinions** instaure un sentiment de 'dialogue' narrateur/lecteur et nous pousse à la conjecture sur la nature de ce (ces?) narrateurs, expression de l'auteur ? du lecteur ?!

 

Son autre point 'charme' réside dans la seconde dualité du texte, l'histoire « capillotractée », presque enfantine est rapportée sur le ton d'un reportage sérieux qui laisse place, à des moments clé de la narration, à des spéculations sur la suite de l'histoire, les débuts et les fins de chapitres donnent lieu à des digressions déroutantes*** qui se répondent elles aussi du sérieux au juvénile. Ces impressions sont renforcées par les changements de vocable, relâché**** ou académique, qui semble rattaché chacun à un narrateur qui en a la quasi-exclusivité .

 

Les seuls défauts que je concède au livre sont à mon sens le manque de creusement de certains personnages potentiellement intéressant et un scénario possédant un certains nombres de 'climax' scénaristique type 'patchwork'

 

Tous ces points font de ce livre un exercice de style ardu et vertigineux, toutefois agréable, je recommanderai toutefois ce livre à des lecteurs avertis qui ne se focaliseraient pas sur des détails incongrus de l'histoire et non pas à des lecteurs qui cherchent un livre d'aventure/action pour passer le temps.

 

Références :

 

*   pp 297-298

**  p297 « Nous-mêmes ne nous en foutons pas du tout »

***p 48 pp110-111

****p49 « emmerdant »

Thomas E 2de1

 

0 commentaires

Rentrée 2015 !

Bonjour à tous, après des vacances bien méritées, les Lectures Buissonnières reprennent au lycée...

Le talentueux auteur de ce site Lucas Belliard a bien voulu me passer la main, désormais plus occupé avec son année de terminale, mais nous le remercions encore d'avoir donné vie à ce blog et essaierons de le faire perdurer dignement !!!

 

Je vous rappelle que la prochaine réunion doit se tenir au CDI le mercredi suivant les vacances de la Toussaint c'est à dire le mercredi 4 novembre et que nous lisons pour l'occasion Le liseur du 6h27, de Jean-Paul Didierlaurent. Nous vous attendons donc tous ce mercredi là avec vivres et boissons...n'oubliez pas non plus de choisir votre passage préféré pour le lire au groupe.  

 

 

0 commentaires

Voilà, amies lectrices, amis lecteurs, l'avis de Lena Kulig sur un roman qui n'a apparemment pas plu à tout le monde (à même très peu de monde je crois).

Un avis bien tranché et sacrément bien écrit... je vous laisse le déguster et vous faire le votre ;)



"   Constellation d'Adrien Bosc, où quand un éditeur pense pouvoir écrire un livre et se plante fortement! Son tout premier roman retrace l'accident du Constellation, nouvel avion d'AirFrance, le 28 octobre 1949 et surtout la raison pour laquelle chacune des victimes qu'il fit se sont retrouvées sur ce vol Paris-New York.
   Mais l'auteur nous croule sous trop d'informations, comme s'il n'avait pas jugé nécessaire de faire le tri entre celles susceptibles d'intéresser ou émouvoir le lecteur et celles qui l'ennuiera profondément. Les souvenirs des personnages sont désordonnés, parfois incertains, et même si l'on comprends que Bosc veut rendre hommage à ces derniers, il nous laisse la désagréable impression d'avoir privilégié la quantité à la qualité.
   De plus, les phrases sont souvent trop longues, ou trop techniques, en tout cas beaucoup trop chargées. L'auteur utilise plus les figures de styles pour "prouver" qu'il sait écrire que pour apporter des émotions au lecteur: le résultat en est presque insupportable! 
   Certains passages sont bien sûr agréables à lire et empreint de poésie. Lors de la disparition de l'avion puis de sa recherche par exemple, l'écriture parvient à faire monter en nous de l'espoir ... Ce qui montre bien qu'Adrien Bosc a un bon potentiel, étrangement exploiter en s'attachant plus à nous retranscrire des informations qu'à nous procurer des émotions.
   Abordons maintenant un détail dans la présentation du roman: l'auteur choisi de nous offrir une citation en début de chaque chapitre... Ce qui aurait pu être une bonne idée si seulement cela avait été bien fait car très souvent les citations choisies n'ont presque rien à voir avec le chapitre qui suit et n'apportent rien non plus à la réflexion du lecteur. Cependant quelques belles citations nous font voyage l'espace de deux lignes.
  A été évoqué quelques lignes au-dessus l'aspect honorifique du roman. Il s'agit effectivement d'une sorte de livre documentaire subjectif où l'auteur, à travers un travail personnelle et même intime, nous partage un événement, la vie de personnes importantes à ses yeux. Un style dans lequel mieux vaut être un (très) bon écrivain pour s'y aventurer car enfin, lorsqu'il est bien écrit, ce genre peut être très intéressant comme nous l'a prouvé l'excellent David Fœnkinos dans Charlotte il n'y a pas si longtemps!
   Pour conclure, le lecteur reste sur sa faim une fois le livre achevé, avec un sentiment flou sur ce qu'il a appris ou l'on durant cette lecture. Et pourtant, Adrien Bosc a reçu le Grand Prix de l'Académie Française parce qu'il s'agit pour elle d'un grand roman... Mais surtout parce qu'il faut "encourager les nouvelles voies"!   "

Les ""buissonniers"" s'expriment !

Salut à tous lecteurs chevronnés !
Pour une deuxième année, notre blog (ou site c'est comme vous voulez), reprend du service !
Ce que je pensais réalisable avant les vacances n'est pas possible... à savoir que chaque membre puisse poster un avis sur un livre qui lui a beaucoup plu. En effet seul l'administrateur principal peut imposer ce genre d'opération au site.
 
 
Ce que je vous propose cependant, c'est de m'envoyer vos avis par mail sur vos coups de coeur. Je m'occuperais alors de la mise en page et du post sur le site.
 
Sur ce, je vous encourage à participer à la vie de notre blog par vos commentaires ou par les avis que vous m'enverrez !
 
A la prochaine tout le monde !
Lucas 1es2

Bientôt... vos avis sur "Comment s'en mettre plein les poches en Asie mutante" !